Financer ses études est généralement une source de préoccupation qui devient angoissante lorsqu’on est en terminale. En effet, faire des études supérieures a un coût : logement, transport, frais de scolarité, vie quotidienne… Comment peut-on financer ses études ? Quelles sont les solutions et les aides possibles ?

Qui peut m’aider à financer mes études ?

D’après une étude réalisée par le CSA research pour Cofidis, le montant des études par an et par enfant s’élève à 7 118 € et peut monter jusqu’à 10 735 € pour des études de commerce. C’est un montant considérable qui peut décourager ceux qui souhaitent poursuivre ou reprendre leurs études. Il existe de nombreuses aides financières pour soulager le budget des étudiants :

  • La bourse sur critères sociaux (BCS) : elle est accordée en fonction de nombreux critères comme l’âge (il faut avoir moins de 28 ans), les revenus des parents, le nombre d’enfants à charge, le nombre de kilomètres entre le domicile et l’établissement d’enseignement, etc. Les bénéficiaires sont également prioritaires pour obtenir un logement étudiant du CROUS. Le montant de l’aide est variable et peut aller de l’exonération des frais d’inscription à 5 679 € de subvention pour les 10 mois de scolarité.
  • L’aide au mérite : elle est attribuée en complément de la BCS pour les bacheliers ayant obtenu la mention “Très Bien” et représente 900 € versés en 9 mois.
  • L’aide à la mobilité master est une subvention de 1000 € destinée aux étudiants ayant obtenu leur licence et étant inscrits en M1 dans une autre région que celle où ils ont commencé leurs études supérieures.

Enfin, il existe d’autres aides comme l’allocation spécifique annuelle destinée aux étudiants en difficulté sociale. Pour obtenir une aide, il convient de remplir un DSE (dossier social étudiant) chaque année, entre le 15 janvier et le 15 mai.

Qui peut m'aider à financer mes études ?

Comment financer ses études sans bourse ?

Débuter où reprendre ses études est une excellent initiative mais le budget reste bien souvent un frein. Pour les personnes ayant déjà travaillé, sachez que vous avez cotisé à votre compte formation et que vous avez un solde qui peut vous aider à financer une formation. Il suffit de se rendre son le site ou l’application mobile Mon Compte Formation et de consulter votre solde.

Autrement, pour les jeunes qui ne sont pas encore entrés dans la vie active et qui ne sont pas éligibles aux bourses, la solution la plus simple demeure le prêt étudiant. Les banques accordent des emprunts pouvant aller de 700 € à 50 000 € en fonction du cursus que vous allez emprunter. Toutefois, vous aurez besoin d’un garant.

Si vous n’avez personne pour se porter garant, vous pouvez opter pour le prêt garanti par l’État. Néanmoins, les conditions d’octroi sont nombreuses et il est difficile d’être élu au prêt étudiant garanti par l’État. La solution la plus accessible reste les petits emprunts de 1000 € qui ne nécessitent aucune caution et qui permettent de financer le matériel dont vous aurez besoin.

Rassurez-vous, certaines grandes écoles font des partenariats avec des banques pour aider leurs étudiants à financer leurs études. Enfin, les ENT vous aident dans vos démarches. Par exemple, l’ent Strasbourg diffuse des annonces de jobs étudiants pour aider les élèves à trouver un travail compatible avec leurs heures de cours. En effet, le job étudiant figure en tête de liste des solutions de financement.

Comment financer ses études à l’étranger ?

Vous souhaitez étudier à l’étranger tout en restant en Europe ? L’allocation Erasmus permet d’obtenir une subvention dans le carde d’un échange inter-établissement. Il faut faire une demande bien avant que le projet d’étude ne démarre (6 à 12 mois avant). En outre, il existe l’aide à la mobilité internationale qui permet d’obtenir 400 € chaque mois pour les boursiers de la BCS dans le cadre de séjours de 2 à 9 mois consécutifs.

Dans le cas où vous n’êtes pas éligible et que vous ne souhaitez pas faire de prêt, vous pouvez toujours trouver un job étudiant sur place, avoir recours au crowdfunding ou bien prendre une année sabbatique pour travailler et mettre de l’argent de côté afin de financer vos études.

Comment financer ses études à l'étranger ?

Comment financer ses études en école privée ?

Les écoles privées représentent un budget élevé. Financer ses études est donc parfois délicat et certains abandonnent. Selon les cursus, la meilleure option est de faire ses études en alternance. L’entreprise d’accueil prend alors en charge la plupart des dépenses liées à la formation. De plus, vous encaisserez un salaire qui vous permettra de subvenir à la majorité de vos besoins quotidiens.

Par ailleurs, les établissements privés sont arrangeants et proposent des paiements échelonnés. Enfin, il existe des aides privées comme les bourses artistiques et culturelles de la Fondation Lagardère, le Prix Spécial Associations étudiantes de la Fondation Auchan, le Prix l’Oreal-UNESCO pour les femmes et la science, etc.

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here