La perte de motivation au travail a souvent de lourdes conséquences sur la vie professionnelle et personnelle des personnes concernées. Ces dernières peuvent notamment devenir désagréables, agressives ou même violentes. Elles sont aussi susceptibles de perdre en efficacité, ce qui aboutit parfois au licenciement. Il est de ce fait important d’apprendre à retrouver la motivation au travail.

Motivation au travail : qu’est-ce qui peut la faire perdre ?

Pour pouvoir retrouver la motivation au travail, il est en premier lieu nécessaire d’identifier la raison qui l’a fait perdre. Un mauvais management figure parmi les principales causes de la démotivation des salariés. Le manque de communication ou de disponibilité du manager et l’excès de décisions arbitraires de sa part sont quelques-uns des facteurs pouvant dissuader les collaborateurs de s’impliquer dans leur travail.

La perte de motivation peut aussi être due au manque d’opportunités d’évolution en interne. Il arrive que des salariés n’aient jamais progressé de leur poste initial même s’ils ont toujours atteint les objectifs qui leur ont été imposés. Cette situation les pousse généralement à se désintéresser de leur travail et à quitter l’entreprise à terme.

Par ailleurs, la démotivation des salariés peut être liée à une charge de travail trop lourde. Devenant incapables de gérer les tâches qui leur sont confiées, ils sont constamment en proie au stress et à l’anxiété. Dans les cas les plus graves, le burn-out survient chez les salariés stressés et qui ont perdu toute motivation.

En outre, la perte de motivation au travail peut être causée par un manque de reconnaissance au sein de l’entreprise. Ce phénomène occasionne de la frustration chez les collaborateurs. Il crée également chez eux un sentiment d’inutilité qui se répercute forcément sur leur confiance en eux. Conséquence, ils sont plus enclins à l’absentéisme.

Attention au bore-out

L’ennui est une autre grande cause de perte de motivation au travail. Il peut avoir diverses origines : absence d’objectifs, manque ou faible diversification des tâches à accomplir, mauvais environnement de travail, etc. Dans tous les cas, il est essentiel de lutter contre l’ennui et de retrouver la motivation au travail au risque d’être atteint de bore-out.

Aussi appelée syndrome d’épuisement professionnel par l’ennui, cette pathologie peut avoir des conséquences désastreuses sur la santé physique et mentale de la victime (troubles du sommeil, fatigue chronique, perte de l’estime de soi, etc.). S’il n’est pas pris en charge, le bore-out peut aboutir à une sévère dépression qui affectera la vie professionnelle et personnelle du salarié qui en souffre.

Source : Shutterstock – Par Dean Drobot

Comment retrouver le plaisir de travailler ?

La majorité des causes de la perte de motivation au travail évoquées précédemment ne proviennent pas des collaborateurs. Cependant, rien ne les empêche de prendre des initiatives afin de résoudre le problème. Ils peuvent par exemple porter à la connaissance de leur manager l’impact du manque de reconnaissance sur leur travail. Il reviendra alors à celui-ci de réfléchir à des mesures qui permettront de remobiliser les salariés comme des cérémonies de remise des médailles du travail, des primes de résultats, etc.

Pour éviter de s’ennuyer, il s’avère également judicieux de se fixer des objectifs SMART (spécifiques, mesurables, ambitieux, réalistes et temporels). En guise d’illustration, un salarié ayant gardé le même emploi depuis plusieurs années peut suggérer de devenir manager s’il possède une prédisposition au leadership. L’entretien annuel d’évaluation est l’occasion idéale pour demander une telle promotion. En effet, la requête ne risque pas d’être inopportune étant donné que les souhaits de carrière du collaborateur sont abordés lors de cette entrevue avec un supérieur.

D’autre part, il faut veiller à s’entourer des bonnes personnes. Des collègues bienveillants et encourageants peuvent aider à retrouver la motivation au travail. Dans le cas où ceux-ci ne prêteraient pas une oreille attentive, il est possible de se tourner vers les représentants des ressources humaines ou les conseillers d’orientation au sein de l’entreprise.

La démission constitue la solution ultime. Il ne sert à rien d’occuper un emploi s’il ne procure plus aucun plaisir. Dans ce type de situation, se lancer dans l’entrepreneuriat représente une excellente idée. Le fait de démarrer sa propre activité professionnelle fera certainement retrouver au porteur de projet une grande motivation. Pour mettre toutes les chances de son côté, il est conseillé de consulter des blogs entrepreneuriaux comme celui qui est accessible à l’adresse https://www.passion-entrepreneur.com/. Les articles et les témoignages qui y sont publiés sont de précieuses mines d’informations.

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here